mrg | lettrure(s)

lire / écrire / numérique(s)

Posts Tagged ‘livre

Du temps disponible minimum pour ouvrir un livre| BOOK RIOT

with one comment

« L’autre jour j’attendais le bus et je me suis retrouvée à faire ce que j’appelle « calcul de temps livresque »: à consulter les horaires et à calculer en vitesse si j’avais assez de temps pour commencer à lire? Ou si je ferais aussi bien de me contenter de glander sur Twitter?

Une expérimentation non répétée et a-scientifique a prouvé que [lire pendant votre pause déjeuner] réduit votre fatigue en fin de journée, vous rend plus productif dans l’après midi et reposera vos yeux… »

(Traduction libre, original après le saut)

Lire le reste de cette entrée »

Written by cercamon

27 avril 2015 at 12:18

Publié dans veille

Tagged with , ,

L’avenir du livre imprimé?

leave a comment »

Via Klog, via Aldus, une petite démo YouTube de la fameuse Expresso Book Machine ou comment transformer un e-book (et singulièrement un livre numérisé publié en .pdf, via Google Books par exemple ;-)) en 6 minutes :

 

La vidéo a été prise à la Darien Library, une bibliothèque publique mais les EBM équipent de plus en plus de bibliothèques universitaires américaines.

L’occasion de relire l’article de Clive Thompson signalé (et partiellement traduit) la semaine dernière par Xavier de la Porte.

Written by cercamon

10 janvier 2012 at 19:51

Publié dans veille, vidéo

Tagged with , ,

Kevin Kelly : « un seul tissu liquide de mots et d’idées… » (2006)

leave a comment »

Scan this Book (New York Times, mai 2006) / Kevin Kelly (fondateur de Wired), à propos de Google Books:

«… tous les livres dans le monde deviennent un seul tissu liquide de mots et d’idées interconnectés …»

« …all the books in the world become a single liquid fabric of interconnected words and ideas… »

Kevin Kelly

«Une fois numérisés, les livres peuvent être détaillés en pages ou plus finement encore, en extraits (snippets) de page. Ces extraits seront remixés dans des livres recomposés et des étagères virtuelles.

Lorsqu’ extraits, articles et pages de livres seront doués d’ubiquité, mixables et transférables, des utilisateurs pourront gagner du prestige et peut-être des revenus pour avoir composé (curating) une excellente collection ».

« once digitized, books can be unraveled into single pages or be reduced further, into snippets of a page. These snippets will be remixed into reordered books and virtual bookshelves.

Once snippets, articles and pages of books become ubiquitous, shuffle-able and transferable, users will earn prestige and perhaps income for curating an excellent collection. »

Written by cercamon

6 décembre 2011 at 20:43

Kindle Fire (commentaire sur La Feuille)

leave a comment »

commentaire sur l’article d’Hubert Guillaud: « La guerre des supports : la réponse marketing d’Amazon »

Ça sent la guerre effectivement. Ce qui est remarquable, il me semble, c’est qu’Amazon, avec son haut de gamme tablette, sort de son business model fondé sur la vente du contenu, où le matériel est moyen au service de celui-ci. Ici sa position dominante sur le contenu livresque lui sert de base pour conquérir un terrain qui n’était pas le sien et où c’est bien du matériel qu’il s’agit d’abord de vendre. Ce sera intéressant de voir comment ça va tourner.

Tu as sans doute vu le billet que N. Carr vient de sortir là-dessus. Il n’a jamais cru dans la lecture livresque sur écran et donc, de façon très cohérente, pour lui le Kindle fire, c’est le loup qui sort du bois: « Historians may look back on September 28, 2011, as the day the book lost its bookishness. »

Mise à jour (29.09): la discussion se poursuit sur La Feuille.

Written by cercamon

28 septembre 2011 at 23:56

Publié dans commentaire

Tagged with , , ,