mrg | lettrure(s)

lire / écrire / numérique(s)

Posts Tagged ‘annotation

Kindle Touch, oui mais…

leave a comment »

Le Kindle Touch est un superbe outil, réactif, clavier tactile efficace, léger, bel affichage, avec un stylet, il est devenu l’hôte nécessaire de la poche intérieur de mes vestes. Oui mais… L’annotation (surlignage, etc.) est LA fonction qui, pour la lecture d’étude, met le livre numérique nettement au-dessus du livre papier or depuis que j’ai remplacé mon vieux (!) Kindle à clavier par un Touch, je trouve mes extraits curieusement tronqués. J’ai d’abord mis ça sur le compte de ma maladresse et me suis dit qu’avec l’habitude ça allait s’arranger mais aujourd’hui j’ai eu la preuve que le problème n’était pas là, qu’il était en fait plus sérieux.

Voilà ce que je trouve sur ma page « Kindle Highlights » (idem sur le fichier « MyClippings.txt »):

Et voici ce que je re-trouve sur l’écran de mon Kindle Touch:

Souci!

Publicités

Written by cercamon

25 juin 2012 at 21:03

Publié dans image, note

Tagged with ,

À quoi servent les annotations ? (enquête en cours sur SoBookOnline)

leave a comment »

Pratiques d’annotations (V) : la pleine conscience de la lecture | SoBookOnline.

À quoi servent les annotations? à extraire et « re-machiner » ou simplement à concentrer l’attention?

J’aime beaucoup la métaphore continuée de l’annotation qui s’agrippe au wagon du texte pour par son biais être relié au train de la bibliothèque (universelle – je simplifie un peu…).

Mon commentaire pour mémoire:

Tes annotateurs rencontrés sont peut-être tous partiellement ton annotateur théorique: s’ils utilisent les annotations et surlignements faits, ce n’est qu’une partie d’entre ceux-ci, de sorte que l’annotation est du point de vue de l’usabilité faite « au cas où », et la proportion utilisée (très variable: un thésard utilise sans doute une plus grande partie de ses annotations que le dilettante ou le professionnel qui lit pour se tenir au courant) ne justifierait pas forcément l’activité si celle-ci n’était pas en même temps une façon de focaliser l’attention sur la lecture (je remarque d’ailleurs que pour moi la proportion d’utilisation est devenue beaucoup plus importante depuis que j’annote du texte numérique – pour des raisons évidentes). On pourrait d’ailleurs remarquer un mécanisme analogue pour la prise de notes d’auditeur, en réunion, conférence, etc., aussi, mais ça demanderait peut-être un examen plus précis, pour la mémorisation / bookmarking sur le web.

Written by cercamon

16 janvier 2012 at 12:42

Publié dans commentaire, veille

Tagged with ,