mrg | lettrure(s)

lire / écrire / numérique(s)

Archive for the ‘Non classé’ Category

Re-création et usure de la mémoire / Borges

leave a comment »

cercamon

Original Mythologies: interviews by Richard Burgin, from Conversations with Jorge Luis Borges (in Jorge Luis Borges: The Last Interview, p.25 / 250[1]

… Je me souviens que mon père m’a dit une fois quelque chose quant à la mémoire, un chose très triste. Il m’a dit: « Je pensais que je pouvais me rappeler mon enfance, quand nous vînmes à Buenos Aires, mais à présent je sais que je ne le peux pas. » J’ai dit: « Pourquoi? ». Il a dit: « Parce que je pense que la mémoire » – je ne sais pas si c’était sa propre théorie, j’étais si impressionné que je ne lui ai pas demandé s’il l’avait découverte lui-même ou s’il l’avait seulement élaboré dessus – mais il a dit: « Je pense que si je me rappelle quelque chose, par exemple su aujourd’hui je me retourne vers ce matin, j’obtiens alors une image de ce que j’ai…

Voir l’article original 789 mots de plus

Written by cercamon

18 mai 2020 at 23:21

Publié dans Non classé

Franz Rosenzwzeig, « langue écrite » et traduction (Die Schrift und Luther, 1926)

leave a comment »

cercamon

Les langues peuvent pendant des siècles être accompagnées de l’écrit, sans qu’il surgisse ce qu’on désigne avec la très curieuse expression de « langue écrite » […]

Voir l’article original 153 mots de plus

Written by cercamon

9 mai 2020 at 18:56

Publié dans Non classé

Exaptation (lire et parler 2)

leave a comment »

les notes cercamondines

C’est le billet récent de Christian Jacomino sur Stanislas Dehaene[1] qui m’a fait rechercher la note précédente[2], prise en juillet dernier à l’issue d’une réunion à laquelle, d’ailleurs, participait Christian.

Voir l’article original 763 mots de plus

Written by cercamon

7 mai 2020 at 12:09

Publié dans Non classé

20120119 passivité de la lecture

leave a comment »

les notes cercamondines

Réveillé à 6:30 avec l’article de Jean-Michel Salaun en tête: les femmes lisent et les hommes écrivent

Voir l’article original 262 mots de plus

Written by cercamon

7 mai 2020 at 12:09

Publié dans Non classé

20120116 antériorité de la lecture

leave a comment »

les notes cercamondines

« We were never born to read. Human beings invented reading only a few thousands years ago. »

Voir l’article original 510 mots de plus

Written by cercamon

7 mai 2020 at 12:07

Publié dans Non classé

Quevedo (?), lettrure baroque (1626)

leave a comment »

cercamon

El Buscón, prologue:

Je te vois fort désireux, lecteur (ou auditeur : je pense aux aveugles qui ne peuvent lire), d’ouïr les gracieusetés de Don Pablos, prince de la vie friponne.
Tu trouveras ici tous genres de friponnerie — qui est je crois au goût des plus nombreux — : finesses, tromperies avec l’art et la manière — nés de l’oisiveté — de vivre de la fourbe. Tu en tireras bon profit si tu es attentif à la leçon, mais quand bien même tu n’en ferais rien. Eh bien, il te restera les sermons en chaire; je doute, en vérité, que personne achète des livres amusants pour fuir les appétits de sa nature dépravée. Enfin, qu’il en soit comme tu voudras; applaudis ce livre, il le mérite; et quand ses facéties te feront rire, loue l’esprit de qui a su déceler qu’il y a plus de plaisir à connaître…

Voir l’article original 628 mots de plus

Written by cercamon

17 décembre 2019 at 01:33

Publié dans Non classé

Leonardo Da Vinci’s To Do List (Circa 1490) | Open Culture

leave a comment »

Most people’s to-do lists are, almost by definition, pretty dull, filled with those quotidian little tasks that tend to slip out of our minds. Pick up the laundry. Get that thing for the kid. Buy milk, canned yams and kumquats at the local market.

Source : Leonardo Da Vinci’s To Do List (Circa 1490) | Open Culture

Written by cercamon

1 août 2018 at 10:39

Publié dans Non classé

Les deux voies de la lecture : Alhazen (10e siècle)

leave a comment »

cercamon

Une description des deux voies de la lecture qui précède de plus de dix siècles celle de Stanislas Dehaene1:

Lorsque une personne instruite voit la forme abjad écrite sur un morceau de papier, il la percevra immédiatement comme [le mot] « abjad » à cause de sa reconnaissance de la forme. Ainsi de sa perception que le a est en premier et le d à la fin, ou de sa perception de la configuration de la forme totale, il perçois que c’est « abjad ». De la même façon, quand il voit écrit le nom d’Allâh, qu’Il soit exalté, il perçoit par reconnaissance, dès qu’il pose son œil dessus, qu’il s’agit du nom d’Allâh. Et il en va ainsi pour tout les mots écrits bien connus qui sont apparus maintes fois devant l’œil: une personne instruite perçoit immédiatement ce qu’est le mot par reconnaissance, sans qu’il soit besoin d’en inspecter les lettres…

Voir l’article original 493 mots de plus

Written by cercamon

13 juin 2018 at 10:31

Publié dans Non classé

Paul-Louis Courier: « Comment gouverner après cela? » (Tachitypie)

leave a comment »

cercamon

Paul-Louis Courier: Pamphlets politiques et littéraires

Courier, Paul-Louis, et Armand Carrel, Pamphlets politiques et littéraires de Paul-Louis Courier. (Paris: Paulin, 1831).

On mande de Berlin que le docteur Kirkausen, fameux mathématicien, a depuis peu imaginé de nouveaux caractères, une nouvelle presse maniable, légère, mobile, portative, à mettre dans la poche, expéditive surtout, et dont l’usage est tel, qu’on écrit comme on parle, aussi vite, aisément: c’est une tachitypie. On peut, dans un salon, sans que personne s’en doute, imprimer tout ce qui se dit, et, sur le lieu même, tirer à mille exemplaires toute la conversation, à mesure que les acteurs parlent. La plume, de cette façon, ne servira presque plus, va devenir inutile. Une femme, dans son ménage, au lieu d’écrire le compte de son linge à laver, ou le journal de sa dépense, l’imprimera, dit-on, pour avoir plus tôt fait. Je vous laisse à penser, monsieur, quel déluge va nous inonder, et…

Voir l’article original 250 mots de plus

Written by cercamon

21 avril 2018 at 13:45

Publié dans Non classé

Comment Montaigne écrivait ses Essais : l’Exemplaire de Bordeaux | Le blog de Gallica

leave a comment »

Les manuscrits de la main de Montaigne ne sont pas très nombreux. C’est pourquoi l’existence d’une édition des Essais abondamment annotée par son auteur revêt un caractère si exceptionnel. À la fois imprimé et manuscrit, désigné sous le nom d’Exemplaire de Bordeaux (EB), ce document est la seule trace qui nous reste de l’activité d’élaboration de l’œuvre de Montaigne.

Source : Comment Montaigne écrivait ses Essais : l’Exemplaire de Bordeaux | Le blog de Gallica

Written by cercamon

8 septembre 2017 at 15:54

Publié dans Non classé