mrg | lettrure(s)

lire / écrire / numérique(s)

Laudator Temporis Acti: Mots empruntés

leave a comment »

Sénèque, De Beneficiis 2.34.2 (tr. J. Baillard, 1914.):

Beaucoup de choses sont sans nom; nous ne les désignons point par des termes spéciaux, mais par des métaphores. Nous disons le pied d’un homme, le pied d’un lit, le pied d’une voile, le pied d’un vers; un chien de chasse, un chien de mer, le Chien, constellation. Comme les mots nous manquent pour donner un nom à chaque chose, toutes les fois qu’il est nécessaire, nous en empruntons un.

ingens copia est rerum sine nomine, quas non propriis appellationibus notamus, sed alienis commodatisque. pedem et nostrum dicimus et lecti et veli et carminis, canem et venaticum et marinum et sidus; quia non sufficimus, ut singulis singula adsignemus, quotiens opus est, mutuamur.

via Laudator Temporis Acti: Borrowed Words.

Written by cercamon

27 avril 2015 à 23:38

Publié dans Non classé, veille

Tagged with

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s